Le concept d'hôtel hospitalier, s'il n'est pas nouveau en lui-même, les principes de l'hébergement hôtelier et l'hébergement à l'hôpital existant depuis des siècles, il n'en constitue pas moins un gros bouleversement dans l'organisation de l'hôpital dans la mesure il sépare la partie soin de la partie accueil. En sortant de l'établissement hospitalier, le patient n'a plus seulement la possibilité ou de rentrer à son domicile ou de bénéficier d'un accueil dans une structure d'aval (SSR, par exemple), mais peut transiter au cours de son parcours par une solution intermédiaire, indépendante des services médicaux mais rattachée directement ou indirectement à l'hôpital.

L'enjeu pour l'hôpital public ou privé est de se recentrer sur son coeur de métier : offrir des solutions diagnostiques et curatives aux problèmes de santé de la population. Cela suppose une réorganisation du parcours du patient et une remise à plat de la programmation de l'activité passant par la détection en amont des malades susceptibles de bénéficier d'une solution d'hébergement temporaire, une information lors de la consultation et la prescription de traitement compatible avec l'hôtel hospitalier.

Il est probable que la fonction d'ordonnancement (gestion des flux, gestion des lits) soit amenée à évoluer avec l'émergence des hôtels hospitaliers. De nouveaux métiers et de nouveaux outils, en particulier en lien avec le système d'information hospitalier, devraient également voir le jour.