On peut distinguer en France trois formes d'hôtel hospitalier :

L’hôtel intra-hospitalier : Situé intra- ou extra-muros du site de l’hôpital, en continuité physique ou séparé des services de soins, ce type d’hôtel est géré soit directement par l’hôpital qui facture le patient ou sa complémentaire santé, ou les accompagnants, soit par un gestionnaire privé lucratif ou non lucratif en marque blanche (au nom de l’hôpital) ou en association de marques. Les prestations annexes (restauration, télévision, accès à Internet, parking) sont là aussi réalisées en interne ou sous-traitées.

L’hôtel extra-hospitalier : C’est la solution la plus simple à mettre en place mais aussi celle le plus compliquée à faire vivre et celle qui peut entraîner le plus de complications pour le patient. Il est donc impératif de ne la proposer que dans le cadre des prises à faire en hôpital de jour ou ambulatoire (l’exemple-type étant les séances – CMD 28), pour des personnes dont le lieu de résidence habituel est éloigné. Il s’agit là tout simplement de faire appel à un hôtel classique plus ou moins distant du centre hospitalier.

La maison d’accueil des familles : Située intra- ou extra-muros, de taille généralement modeste, elle est gérée par une association. Des salariés et/ou des bénévoles assurent alors la gestion de l’hôtel et accueille le patient et ses proches. La structure peut disposer d’espaces de vie communs.

Hors France, d’autres types de structures existent :

Le recovery center : Présent aux Etats-Unis, l’hôpital y a recours pour ses patients opérés en ambulatoire, avant et après intervention. Des agents médicaux et soignants (infirmières, aide-soignants) y font des vacations ou y assurent une permanence de manière à assurer la prise en charge de la douleur et à administrer des produits médicamenteux. Une part de prévention semble revenir également à ces structure, dont certaines chambres disposent de matériel apparenté à celui d’un lit d’hôpital classique.

Le patient hotel : Dans certains pays d’Europe du Nord, l’hôpital patient propose, dans un cadre d’hébergement relativement classique, un service d’accueil 24h/24 assuré par du personnel soignant, des agents d’hôtellerie et un nutritionniste. Le résident reste toutefois patient de l’hôpital, et la responsabilité du suivi médical incombe toujours au médecin de prise en charge.